Dang
Cette fiche a été visualisée 742 fois
2002 Dang The Dusters  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Dixiefrog
DFGCD 8544
 
 
Musiciens :
Dan Baird : Choeurs , Guitare
Jeffrey Perkins : Batterie
Ken McMahan : Guitare , Chant
L David Barnette : Basse
Neal Cappelino : Orgue , Piano

Titres :
Commentaires :
Mad Man (18-08-2005)
Amis bûcherons, je suis avec vous ! Vous bossez dans des conditions extrêmes à débiter des mélèzes centenaires et des séquoias géants, qui ne font chier personne, pour le compte d’une multinationale qui vous paye en caisses de « Budweiser ». Il est tant que ça change. Amis bûcherons, je suis avec vous ! La « Bud », c’est de la pisse. Demandez plutôt de la « Pelfort » et exigez à votre boss qu’il vous envoie « Dang ! » des Dusters. Si vous êtes fans de blues trempé dans du ZZ Top ou du AC/DC, cet album des Duster est pour vous. « Dang ! », c’est simple et efficace tout comme « Goin’ up easy » avec son slide australe, « Mexico » et « killin’ time » qui zizitopent à donf et le massif « she maybe your ». Pour la partie blues, on peut s’écouter sans le regretter le bon shuffle de « I’m sorry » ou le langoureux « Cadillac blues ». La palette de styles des Dusters est décidément très large. Sans être un joyau, « Dang ! » sera plus que plaisant à découvrir pour les amateurs de blues-rock abrupte et corrosif, à l’image de Ken McMahan (guitare-chant), qui vous lamine l’œsophage et de L.David Barnette et Jeffrey Perkins (Basse et batterie), qui vous ramonent l’autre extrémité du conduit digestif.
Amis bûcherons, exigez de votre patron qu’il vous paye avec de d’argent, et puis après, allez vous acheter une bonne caisse de « Bud ».
 
Envoyez votre avis sur cette tartine