Strange Pleasure
Cette fiche a été visualisée 2226 fois
1995 Strange Pleasure Jimmie Vaughan  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Epic
EPC 474268 2
 
 
Musiciens :

Titres :
1- 1 : Boom-bapa-boom 03:56

1- 2 : Don't Cha Know 04:21

1- 3 : Hey-yeah 03:44

1- 4 : Flamenco Dancer 04:18

1- 5 : (everybody's Got) Sweet Soul Vibe 04:33

1- 6 : Tilt-a-whirl 04:57

1- 7 : Six Strings Down 04:25

1- 8 : Just Like Putty 04:07

1- 9 : Two Wings 04:25

1- 10 : Love The World 04:15

1- 11 : Strange Pleasure (modern Backporch Duende) 02:30

Commentaires :
Pascal Lob (10-02-2002)
Il signe le titre Six strings Down en hommage à son frère.en hommage à son frère.
L'ensemble de la galette est frais et agréable, peut être un peu trop gentillet pour que je sois fan. Une très bonne galette malgré tout.
A écouter.
 
Mad Man (10-11-2002)
L’ami Jimmie, s’il était aveugle, on pourrait le prendre pour un noir tellement tout dans l’atmosphère de ce prestigieux album nous invite à fermer les yeux (c’est bien la preuve). Mais pour nous, les voyants, tout est clair enfin je crois.
En fait on ne sait pas de quelle couleur il est, vu que la pochette elle est en noir et blanc, mais ce qui est sur c’est qu’il chante et il joue de la guitare pareil. Donc c’est comme un mec gris pour les bigleux qu’on pas d’oreille. Pour les amateurs, ça ne doit pas être marrant tous les jours.
Toute l’ambiguïté tient dans son style : Boom-bapa-boom, blanc ; Street soul vibe, noir ; Tilt a whirl, noir ; Just like putty, blanc ; Flamenco dancer, spanicho... Bref très contrasté.
Tout est splendide. Tout est beau à l’image de l’instrumental Strange pleasure qui clôture l’ensemble. Ni oui ni non, ni blanc ni noir est vraiment un jeu très con pour celui que l’extase est un point du plaisir qu’il ne peut connaître sans l’avoir tantôt côtoyé.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine