The Blues Rolls On
Cette fiche a été visualisée 1983 fois
2008 The Blues Rolls On Elvin Bishop  
       
jaquettes/tartine.jpg
Production :
Delta Groove
126
 
 
Musiciens :
Andre Thierry : Accordéon
Angela Strehli : Choeurs, Chant
BB King : Guitare
Bobby Cochran : Batterie
Cash Killion : Basse
Chris Burns : Piano
Chris Sandoval : Batterie
Derek Trucks : Guitare
Don Baldwin : Batterie
Ed Early : Percus, Trombone , Choeurs
Elvin Bishop : Chant, Guitare
Georges Thorogood : Guitare, Chant
Harold Jones : Batterie
Homemade Jamz Band : 'Accompagnement
James Cotton : Harmo
Jeff Simon : Batterie
Jim Suler : Guitare
John Németh : Chant, Harmo
Johnny V Vernazza : Guitare
Kedar Roy : Basse
Keith Crossan : Sax Ténor
Kid Andersen : Guitare
Kim Wilson : Harmo
Kyle Perry : Basse
Larry Vann : Percus
Michael Fly Brooks : Basse
Mike Duke : Choeurs
Mike Emerson : Orgue
Mike Schermer : Guitare
Paul Revelli : Batterie
R C Carrier : Chant, Rudboard
Rich Kerch : Guitare
Ronnie Baker Brooks : Chant, Guitare
Ruth Davies : Basse
Ryan Perry : Guitare, Chant
Scott Sutherland : Basse
Taya Perry : Batterie
Terry Hanck : Sax Ténor
Timm Walker : Guitare, Basse
Tom Poole : Trompette
Tommy Castro : Guitare
Warren Haynes : Guitare

Titres :
1- 1 : The Blues Rolls On 4:24
Elvin Bishop
1- 2 : Night Time Is The Right Time 3:10
Lou Herman
/Napoleon Brown
/Ozzie Cadena

1- 3 : Yonder's Wall 4:07
James Clark
1- 4 : Struttin' My Stuff 3:41
Elvin Bishop
/Phil Aaberg

1- 5 : Keep a Dollar In Your Pocket 4:53
Oliver Perry
1- 6 : Who's The Fool 3:48
Berry Gordy
/Smokey Robinson

1- 7 : Black Gal 3:12
Clifton Chenier
1- 8 : Oklahoma 5:22
Elvin Bishop
1- 9 : Come On In This House 3:40
Junior Wells
1- 10 : I Found Out 3:17
Daniels
/ Wells
/ Moore

1- 11 : Send You Back To Georgia 3:16
John Hammond Jr
/Johnnie Mae Matthews

1- 12 : Honest I Do 2:47
Ewart Abner
/Jimmy Reed

Commentaires :
Mad Man (15-02-2011)
Vétéran du blues des années 70, Elvin Bishop propose une palette de sonorités oscillants entre delta et Chicago blues. Tantôt épicé comme un jumbalaya des mangroves perdues du bayou, tantôt tendu tel un shuffle du north midwest, cet ancien jeune briscard à l’œil toujours aussi pétillant s’offre un beau gâteau avec de biens beaux ingrédients.





Son pouvoir de séduction et de guitariste ont su attirer les faveurs de guests tels que Tommy Castro, Kim Wilson, John Nemeth, Kid Andersen ou encore, les illustres James Cotton, Georges Thorogood ou le géant BB King.





Laissons nous embarquer dans cette aventure de blues très bigarrée avec grand plaisir. Le blues roule tout bien et l’on reconnaît facilement les invités, lorsque l’on a quelque peu, l’oreille offerte et aguerrie. Cela fera un bon quiz pour une soirée entre blues men célibataires.





Il y a du monde, du gros monde, mais ce CD manque de cohésion. Il brille par les énergies individuelles, mais peu par une tripe commune en phase avancée d’assimilation digestive. Reste néanmoins cette formidable version d’Oklahoma, bijou de Monsieur Bishop himself et lonesome, qui résume à lui seul tout le talent de ce puissant blues man.
 
Envoyez votre avis sur cette tartine